Accueil > Apprendre au Quotidien > Notre fonctionnement

Description de la prise en charge

- Les séances se déroulent principalement au domicile de l’enfant . Elles peuvent également, selon les objectifs du projet, inclure des accompagnements à l’extérieur du domicile (parc, ludothèque, école, magasin,…).
- Les séances à domicile comportent généralement des temps de travail à la table, mais s’articulent aussi souvent autour des activités de la vie courante, afin que les apprentissages soient immédiatement fonctionnels et utiles à l’enfant dans sa vie quotidienne : jeu (seul ou avec la fratrie), repas, toilette, cuisine,….
- Le rythme de la prise en charge est variable et peut aller d’1 heure à 30 heures par semaine, selon les besoins de l’enfant, les attentes et possibilités de la famille.
- Nos méthodes sont celles recommandées par la Haute Autorité de Santé. Nous utilisons principalement les techniques inspirées de l’analyse appliquée du comportement (ABA – Applied Behavorial Analysis). Les prises en charge peuvent également appliquer des techniques et outils issus du programme TEACCH (Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped CHildren). Enfin, nous utilisons, en fonction des besoins des enfants, des outils de communication alternative, tels que le PECS et le Makaton.

Le déroulement de la prise en charge

- L’évaluation de vos besoins
Suite à un contact téléphonique avec nos services, un premier entretien est proposé à la famille. Il s’agit d’évaluer de manière globale les besoins de l’enfant : établir un état des lieux de la situation de l’enfant (diagnostic, scolarité, prises en charge,...) et de ses compétences et difficultés dans différents domaines (comportement, communication, interaction, autonomie, sensorialité, cognition, ...). Les attentes de la famille sont également recueillies.

Une ou deux séances d’évaluation sont ensuite réalisées à domicile ; elles permettent d’établir un projet global d’intervention, indiquant les axes prioritaires de travail et les modalités de la prise en charge définies avec les parents (notamment, rythme de la prise en charge).

Suite à cette évaluation, un devis et un projet sont transmis aux parents.

- La mise en place de l’intervention
Après acceptation du devis et confirmation du planning souhaité, un contrat est signé avec les parents.
La prise en charge peut ensuite se mettre en place, selon le rythme fixé. Les premières séances ont pour objectif principal d’établir une relation de qualité entre le professionnel et l’enfant ; elles permettent par ailleurs d’approfondir l’évaluation, de préciser les objectifs à court terme et de repérer les stratégies d’enseignement adaptées à l’enfant.

- Le suivi de l’intervention
Le suivi de l’intervention est assuré par un psychologue superviseur, spécialisé et expérimenté. Ce dernier établit les objectifs des séances, et vient en moyenne une fois par mois (le rythme est ajusté en fonction du nombre d’heures de prise en charge) participer à la séance de l’intervenant. Ainsi, il peut évaluer les progrès de l’enfant, ses difficultés et établir de nouveaux objectifs.
Le superviseur est également en contact régulier avec l’intervenant, et tenu ainsi informé de manière hebdomadaire de l’évolution de l’enfant ; il a accès à tout moment aux cotations des programmes (via l’application) ; enfin des rendez-vous réguliers avec l’intervenant sont prévus pour faire le point sur la prise en charge.
Le projet est ainsi ajusté en permanence pour être au plus près de l’évolution de l’enfant.

Le partenariat avec les parents

Le partenariat avec les parents est un élément essentiel de la prise en charge. Il est la condition de la généralisation des apprentissages réalisés en séance, et donc de l’efficacité des interventions.
- Ce partenariat passe par la participation des parents à l’établissement du projet d’intervention ; également, ils sont sollicités pour participer, selon leurs souhaits, aux séances réalisées avec leur enfant ; enfin, lorsque le superviseur intervient à domicile, un temps est dédié à un échange avec le parent pour faire le point sur l’évolution de l’enfant, ses difficultés, et proposer des pistes de travail et des solutions. Des temps spécifiques de guidance sont proposés aux parents.
- Le superviseur reste en lien avec les parents, et à leur disposition pour répondre à leurs interrogations, et réagir rapidement en cas de problèmes avec leur enfant (notamment, apparition ou aggravation de troubles du comportement).